Marcel REINE

 

 

Liens :

http://www.latecoere.com/asuivre/livre reine/page1.html

http://www.loubatieres.fr/ouvrages/05/0503_reine/reine.html 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_Reine

 


télécharger un extrait

Cet homme petit, jovial qui considère que la mort n’est qu’une façon de vivre sa vie, est un des pilotes qui laissera son empreinte sur la Ligne.
Noceur invétéré, amateur de femmes et de bonne chère, Marcel Reine marque la ligne par ses inépuisables ressources festives et ses idées farfelues.
Même la menace par Daurat de l’interdire de pilotage si il continue à voler
« sous les embruns », ne parviendra pas à mettre un terme aux fantaisies de celui qui, probablement pour tester les capacités de son appareil, le précipita en piqué vers les musiciens, les danseurs et les badauds à l’occasion du carnaval de Casablanca auquel il ne pouvait assister, pour des raisons de service.
Marcel Reine fera souvent équipe avec Édouard Serre, autre figure de la ligne, qui bien que son opposé en tous points, sera entraîné dans les aventures de ce petit homme qu’aucun défi ne rebute jamais.
Ensembles ils seront des héros malgré eux. En effet, le 30 juin 1928, leur Laté 26 percute une dune. Les deux hommes seront fait prisonniers par les R’guibat près du Cap Bojador. Les Maures réclament pour la libération des prisonniers et une rançon « d’un million de chevaux et d’un million de fusils ».
Malgré les efforts de Saint-Exupéry pour retrouver ses amis, les deux hommes relâchés par leurs ravisseurs, ne regagneront la Ligne, que trois mois plus tard.