1

Les Radio-Electrique, Radio Navigants, Opérateurs et chefs de Poste au sol, Ingénieurs

ALIPHAT Emile

AUBERT Albert : Radio. Le 2 août 1936, un Wibault 283T s'est écrasé dans la Montagne Noire, près de Mazamet. Les deux pilotes, Gaston Génin et Roger Savary, avec le radio Albert Aubert, sont tués.

BEAUMARD Marius

BLANCENZAC César

BOSSARD René

BOSSARD Emile

BOURGUIGNON René

BOURGUIGNON

BIAGGONI Antonione

BUSSIERE Louis : Né en 1907. Radio. Après son service militaire, il entre à la Cie Air-Union en 1928. Comme radio il entre à la Cie Air-France en après sa création. 39-40, il est au Groupe de Transport Militaire G.A.T.1 à Lyon comme pilote radionavigant, et, comme radio, de nouveau a Air-France en 1943. Il commence une activité comme résistant, se fait arrêter à la frontière espagnole avec six agents de la Cie, Louis Cavaillés, Jacques Néri, Georges Deloustal, Robert Plamond et Cailloux. Il débarque à Buchenwald avec ses compagnons, cette épreuve durera 22 mois. Après un congé réparateur, il reprend ses fonctions de radio au Réseau Militaire de Damas, puis à Air-France où il vole en Orient et en Amérique du Sud, avec une incartade sur Hurel Dubois 42, avion à convoyer. Sa bonne étoile l'empêche de monter dans l'avion pour un vol d'entraînement, piloté par un Brésilien et qui se crache dans la mer. Il prend sa retraite en 1962.  

CHAPLAIN Marcel

CHAUSSAT Robert

COSTA Jules : Né en 1901 - Radio. Il rentre à l'Aéropostale en 1927. Fait prisonnier par les Maures en août 1929 avec Reine et Rolland. Il fut le premier radio navigant sur les Laté 28.

COUILBEAU Frédéric

COURTAUD Jacques Olivier : né en 1904. Radio. Il est engagé à l'Aéropostale en 1930. En 1932, il commence une carrière de radio navigant. Il vole sur les Laté 25, 26 et 28. Mobilisé en 1923, il obtient son brevet de radio-télégraphiste dans la Marine nationale, puis, en il entre dans la "marmar", la Marine Marchande. Il est engagé par la Cie Générale Aéropostale en 1930  et fait de l'Aviso.
En 1932, il commence une carrière de radio-navigant sur. Il vole sur Laté 25, 26, 28. En Amérique de Sud, il fait du Fokker VII, Breguet 293, Dewoitine 388 et Potez 62. Pendant la guerre il est à Londres et après un parachutage en France le 28 mai 1942, il est arrêté par la gestapo le 28 juin 1943. Il "essaie" les différents camps de Buchenwald, Dora, Elrich.. il est libéré par les Anglais. Après la guerre il recommence à voler et participe à de nombreuses enquêtes et recherches d'avions accidentés. Il manifeste une activité sociale particulièrement efficace en faveur de ses camarades déportés. Il sera connu pour sa modestie.    

COUTIER Joseph

CRUVEHLIER Edgar : Radio Télégraphiste. Il disparut en mer le 7 décembre 1936 avec Mermoz.

DESCOUTURES

DISSAC Paul Henri

DUCAUD Pierre : Radio.  Surnommé Monsieur Herriot à cause de son maintien toujours grave et d'une serviette de cuir bourrée de documents radio qu'il tenait serrée sous son bras.

EZAN Henri

Navigateur sur la ligne depuis mai 1936. Il disparut en mer le 7 décenbre 1936 avec Mermoz.

 

FICHOU Julien

FLORET Jean

FRACHENGUES

GELLY Georges

GIMIE Léo :   

Radio.(1903-1943) Il entre à la Cie Générale Aéropostale en 1927, d'abord au sol puis comme radionavigant. En 1929, en équipage avec Henri Delaunay et le navigateur Jean Dabry, sur" l'Oiseau blanc" No 2, il s'écrase au sol à Istres à l'atterrissage. Avec Jean Mermoz et Jean Dabry, sur Latécoère 28 à flotteur il réalise le record du monde de distance en circuit fermé pour hydravion, les 11 et 12 avril 1930 (4308 kms). Le même équipage complété du mécanicien navigant Collenot, effectue une série de traversées en mai 1934 et en devient le recordman par le nombre. Pendant la guerre, après avoir échappé miraculeusement d'un accident, il termine ses jours dans un avion accidenté à l'atterrissage à Aguel'Hoc dans le Sahara, le 13 janvier 1943. La dépouille est restée sur place où une plaque en marbre due à l'initiative de l'ingénieur radio Faurous et de l'Association des Professionnels Navigants de l'Aviation Civile rappelle que Leo Gimié fut un des premiers radionavigants de l'aviation civile française.   

GOURBEYRE Georges : Radio. Disparu le 27 février 1932 a bord d'un Laté 28.

GUYOMAR Alfred

GROUSSET Wilfrid :

Radio.

JELLADE Albert

KOBIS Edouard

LACOSTE Georges

LAGET Albert

LAVIGNE Jean

LARTIGUE Gaston

LE DALLIC

LE DUFF Jean : Radio.

LE BRAS Guillaume

LE PLOUHINEC Etienne

LE DUFF Jean : Radio Navigant. Disparu en mer avec Guillaumet, Reine, Frankes et Montaubin, ainsi que deux passagers. (Ils ont été abattu par un chasseur italien dans la canal de Sardaingne)

LE DUIGOU Joseph

LE GAC Louis

LE PECHEUR Alexandre :  (1905-1950) Radiotélégraphiste. Il entre à la Cie Générale Aéropostale en 1928. Ensuite il collectionne les incidents et accidents. Quatre amerrissages forcés en Méditerranée et au dernier ils restent avec ses deux camarades d'équipage 13 heures dans l'eau.

LE ROUX

LHOTELIER Jean : Navigateur. Il disparaît en mer le 10 février 1936 avec l' hydravion "Ville de Buenos-Aires" entre Natal et Dakar.

MACAIGNE Jean :

   

MANUEL Jean

Radio Navigant. Le 16 janvier avec Jean Mermoz, Mailloux, Carretier, Jousse, Mariault et Couzinet, ils traversent l'Atlantique sud à bord de l'Arc-en-Ciel en 14 h 27.

 

MARTIN Edouard

MARJOLLET Robert

MARRET Frédéric : Radio-navigant. Il disparaît en mer le 10 février 1936 avec l' hydravion "Ville de Buenos-Aires" entre Natal et Dakar.

MONTEL

MUNAR Jean: Radio.

NERI Jacques:

 Radio.

 

NICOLARDEAU

NOLI Tèlès

PASCAL Georges

PERON Georges

POIRIER Georges

POURCHASSE Robert

Radio Navigant.

 

PRUNETTA René : Radio. Il trouve la mort aux commandes d'un Laté 28 le 10 mai 1930 à Natal avec à son bord Négrin, Pranville et deux passagers brésiliens. Il y eut un seul survivant, M. Nelson Da Costa.

QUINQUENET Marceau

RENIER Lucien

Radio. Le 21 février 1932, Jean Mermoz et Régnier sont obligés d'amerrir lors d'une traversée Oran-Marseille à bord d'un CAMS 56. Après plusieurs heures d'attente l'équipage est sauvé par le paquebot Timgad.

 

ROLLAND Gaston : Radio.

RONAT Gontrand

SCHULLER Eugène

SALADAIN Albert

SAOULAS

Saoulas

Radio.

 

SEGUIN André

SERRE Edouard

Né en 1896 - Pilote et polytechnicien. Ingénieur du Corps de l'Aéronautique en 1926. Le 15 mars 1928, il entre à la Cie Générale Aéropostale au service radio-électrique. Il crée alors le réseau des stations radio-électriques munies de gonios à les Escales d'Afrique et de l'Amérique du Sud. Au cours d'un voyage avec Marcel Reine il est prisonnier des Maures pendant 117 jours, à la suite d'une panne. Il assure l'intérim de la Direction Technique de la Cie Générale Aéropostale au cours de sa liquidation judiciaire. Il remplace M. Balazuc, tué ans un accident aérien à la Direction du matériel en 1934. Il meurt d'une longue maladie le 5/3/1942 à Aurillac dont il était originaire.

 

SUPPLICE André

SERET

SOULAS Edouard

THOMAS Max

THOMASSET Maurice

THIERRY Jean

TALBOT

URVOY François

VIDAL Louis

Radio.

 

VIDALON

VIRE Pierre : Né le 15 Octobre 1903 à EL-COLEA (Algérie). Officier radio. Chef de poste radio de vedettes de dépannage des hydravions. 

VERET